Agri-city.info : le média des agricultures urbaines

Taille du texte: +

"Nature Urbaine" - NU-Paris propose sa production aux particuliers, à la mairie du XVème

Nature Urbaine (NU) installé sur le  toit du hall 6- du parc des expositions, de la porte de Versailles va proposer aux habitants du XVème à Paris, dès ce 4 mai,

ses « paniers gourmands »,  issus de sa ferme urbaine. Cette première récolte bat son plein et attend d'être dégustée. 

 

"Grâce au soutien de la mairie du XVème, nous allons pouvoir proposer les paniers issus de notre production dès ce 4 mai", commence Sophie Hardy, directrice de "Nature Urbaine". Cette production devait en priorité allimenter les restaurants dont Le Perchoir, célèbre rooftop installé sur place et également vendue aux visiteurs mais le COVID en a décidé autrement. "Etant donné la situation, nous avons dû rapidement trouver une autre forme de distribution". 

Le rendez-vous est donc fixé dès ce 4 mai, sur l’esplanade de la mairie du XVème arrondissement de Paris. Le jour J, entre 17h et 19h (sauf les 8 et 21 mai) les acheteurs qui auront effectué leur commande en ligne pourront venir récupérer leur panier, au prix de 15 euros. Celui-ci contient un bouquet de menthe, un de sauge ou de blette, une salade, 200g  de jeunes pousses, deux bottes de radis, ainsi qu'une confiture ou un coulis. "La composition pourra légèrement changer suivant les récoltes", précise Sophie Hardy. Une centaine de paniers devraient être distribués chaque semaine; 

 

Depuis le début de l'année, les équipes de NU-Paris ont investi le toit du pavillon 6 pour y installer le rooftop maraîcher. Tout s'est préparé, dans des conditions assez particulières ces dernières semaines, depuis les semis qui ont eu lieu mi mars, pour ces premières récoltes. "Nous prévoyons une récolte de 200 kg par jour  sur les mois de juin, juillet et août", précise la directrice. 

 

Avec les compétences d'Agripolis et Cultures en Ville

 

Ce vaste projet du Parc des expositions a pris forme au cours de l'année 2019, suite à la décision de la ville de Paris et VIPARIS de consacrer une partie de l'espace à l'aménagement d'une ferme urbaine. C'est à Agripolis (notre article avec l'interview de Pascal Hardy, ndlr)  et Cultures en Ville, deux sociétés spécialisées dans l'agriculture urbaine que le projet d'aménagement a été confié. Elles ont uni leurs compétences pour créer NU-Paris. Les 14 000 m2 prévus accueilleront le restaurant Le Perchoir, avec un espace d'exposition et de rencontre, ainsi que Nature Urbaine, et sa  production maraîchaire. 

"Notre grande serre doit pouvoir recevoir jusqu'à 100 personnes, détaille Sophie Hardy. Un autre espace de 43 m2 peut être mis à disposition, pour de plus petits groupes, en extérieur, sous la pergola. Nous aurons des ateliers et des activités autour des plantes et de la cuisine" ajoute la directrice du site. "La dégustation sur place est essentielle";

 

 

NU-Paris cultive en aéroponie des variétés anciennes, sans pesticide et avec des traitements naturels utilisées en agriculture biologique. Le projet est de cueillir légumes, fruits et aromates à pleine maturité pour être distribués au plus près des zones de consommation. La ferme doit cultiver 6 mois par an, une vingtaine de variétés, soit près de 20 tonnes par semaine. 

 

135 parcelles proposées à la location

 

La société propose également 135 parcelles de 1 m2   de culture en location à l’année, pour (ré-) apprendre à cultiver au rythme des saisons, au prix de 320 € par an.

Si ces fruits, légumes et aromates pousseront en majorité grâces aux techniques de culture innovantes en aéroponie et hydroponie, ces parcelles de culture traditionnelle sont mises en location et permettront de s'initier aux techniques de jardinage. "La moitié de nos parcelles sont déjà réservées", précise Sophie Hardy. "C'est aussi l'occasion de créer des espaces d'échange et de convivialité". 


Les locataires d’une parcelle auront accès au jardin tous les jours librement, ainsi qu’aux espaces de convivialité et aux équipements collectifs (irrigation, évier, table de culture, compost, prise en charge des déchets verts…).
Ils recevront un kit de culture de bienvenue avec des graines, ainsi que les conseils avisés des jardiniers NU qui seront présents les mercredis et samedis après-midi en saison pour orienter les novices dans le choix des graines, plants et matériels de culture à privilégier.

 

Pour commander un panier 

 

Projet à terme

Au terme de l’aménagement à l’horizon 2022 :
1832 colonnes (en aéroponie) et 3540 gouttières (en hydroponie) de culture permettront une surface de production équivalente à plus de 80 000 m2.
Ces deux  systèmes de culture permettent "de multiplier par 6 la surface de production au sol".

 

Claire Nioncel 

 

Pas encore de compte ? Inscrivez-vous maintenant !

Connectez-vous à votre compte