Agri-city.info : le média des agricultures urbaines

Taille du texte: +

5 idées pour animer sa semaine du développement durable

 

 

Les Nations Unies ont convenu 17 objectifs afin de favoriser un développement durable d’ici 2030. C’est dans cette optique que chaque année de nombreux acteurs organisent une Semaine du Développement Durable. Il s’agit d’une semaine à thème au niveau européen dont l’objectif est de sensibiliser un maximum de personnes aux enjeux du développement durable. Cette année, en raison de la crise du Covid-19, cet événement aura lieu du 18 septembre au 8 octobre 2020. Dans cette lutte, les entreprises peuvent apporter leur pierre à l’édifice, en organisant eux-mêmes une SEDD.

 

Mais alors, quels évènements et activités prévoir à l’occasion de cette semaine ? N’en demandez pas plus, voici quelques idées pour vous inspirer !

 

Organiser des ateliers participatifs

 

Les collaborateurs aspirent de plus en plus à travailler dans une entreprise en accord avec leurs convictions. Ils sont également en quête de partage et de valeurs, de sens et d’encouragement à évoluer personnellement. Or, selon un sondage IPSOS mené en 2019, 52% des français placent l’environnement en tête de leurs préoccupations. Ces informations nous invitent à repenser la frontière entre salariés et citoyens. Miser sur la citoyenneté et la conscience environnementale des collaborateurs peut être un facteur d’implication non-négligeable pour l’entreprise. Cela passe par des ateliers pratiques en lien avec les gestes éco-responsables. Les thèmes abordés peuvent être variés : prévention des déchets, éco-conduite, éco-conception, etc.

 

Un atelier est aussi synonyme de moment convivial susceptible de favoriser la communication au sein des équipes à propos des enjeux du développement durable.

 

Proposer des conférences

 

Rien de tel qu’une conférence inspirante pour insuffler un vent de motivation dans l’entreprise et enclencher de nouvelles dynamiques. Il est possible de réaliser une conférence avec un intervenant extérieur à propos d’un sujet en lien avec la situation sociale et environnementale actuelle.

Voici quelques idées de thématiques dont vous pouvez vous inspirer :

  • Mais où vont nos déchets ?

  • Agriculture Régénérative : un espoir pour la biodiversité et l'alimentation durable

  • L'impact environnemental de l'industrie florale (pesticides, transport, etc.)

  • Comment faire pousser des légumes à partir de vos épluchures et restes à la maison !

 

Atlas du plastique : faits et chiffres sur le monde du plastique (2020)

 

Cela peut aussi être l’occasion de montrer aux collaborateurs comment l’entreprise parvient à intégrer les enjeux sociaux et environnementaux dans ses activités. En effet, il est important de communiquer sur ces sujets afin que les collaborateurs puissent s’approprier les enjeux de la responsabilité sociétale de leur entreprise et devenir des éléments moteurs de cette transformation. Une conférence adaptée à son public prodigue une motivation précieuse, favorise la compréhension, la découverte de sujets, la prise de recul et le sentiment d’appartenance.

 

Enfin, si vous souhaitez organiser une conférence en lien avec la biodiversité, nous vous recommandons Arthropologia, pour leur expertise et leur pro-action sur le sujet.

 

Mener des actions concrètes au sein de son entreprise

 

Pendant cette semaine, le monde (ou presque) aura les yeux braqués sur la politique RSE de votre entreprise... C’est le moment ou jamais pour agir très concrètement ! Et les sujets ne manquent pas. 

Supprimez au maximum vos déchets : La quantité de déchets produite par les activités de bureau en France représente 2,4 millions de tonnes, selon l’Institut Confucius. Puisque le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas, n’hésitez pas à impliquer vos collaborateurs dans la recherche de solutions pour réduire au maximum les déchets inhérents à leur poste de travail, ils seront les mieux placés pour proposer des idées pertinentes. Pour les déchets que vous n’arriverez pas à supprimer, il existe des solutions de valorisation comme Comerso ou Eqosphère, et pour le recyclage, pourquoi ne pas opter pour une entreprise qui favorise l’insertion des personnes en difficulté comme Elise ?

 

Faites la guerre au plastique : La Semaine du Développement Durable est l’occasion de remplacer la fontaine à eau accompagnée de verres en plastiques par un système plus responsable. Eco-cup, consignes, gourdes réutilisables, les alternatives font légion ! Mais c’est également l’occasion de passer les différentes activités de votre entreprise en revue et trouver des alternatives aux utilisations les moins cruciales (sur-emballages, palettes systématiquement filmées, colisage, etc.)

 

Adaptez votre charte graphique : On n'y pense pas souvent mais sachez que certaines polices d’écritures peuvent vous faire économiser jusqu’à 50% d’encre par rapport à une police classique comme Arial, Georgia ou Verdana. Non seulement vous économisez de l’encre mais vous économisez aussi la quantité de supports d’impressions, de cartouches en plastiques et d’emballages associés. Les deux solutions d’éco-polices d’écriture les plus connues : Ryman Eco et Ecofont. Sans oublier de favoriser l’usage de papier recyclé et/ou certifiés pour vos impressions (recto-verso, on est d’accord).

 

Nettoyez vos boites mail : Une messagerie non-écologique à l'échelle d'une entreprise émet des tonnes de CO2 chaque année. En effet, nos messages électroniques sont stockés dans des centres de données qui demandent aujourd'hui de grandes quantités d'énergie pour fonctionner. Cette quantité d'énergie augmente avec les spams, les pièces jointes volumineuses et les emails stockés. Des solutions comme Cleanfox, Listwise ou CleanEmail vous permettront de faire le tri rapidement et de diminuer votre empreinte à moindre coût.

 

Repensez la mobilité : Afin de simplifier le recours aux modes de transport doux, votre entreprise peut installer des bornes de vélos, ou même mettre à disposition de ses employés une flotte de véhicules éco-responsables. Une autre initiative consiste à encourager le partage auto (à l’issue de la crise sanitaire actuelle bien entendu…). 63% des français utilisent encore leur voiture, seul, pour se rendre au travail !

 

La responsabilité sociétale passe par des engagements concrets dans la vie quotidienne de l’entreprise. Mais pas seulement ! Ce peut aussi être une formidable occasion de souder les équipes.

 

Créer une Green Team

 

Créer une Green Team est un excellent moyen d’augmenter l’engagement de vos collaborateurs et de consolider votre culture d’entreprise. Une Green Team, c’est un groupe d’employés volontaires qui s’engage à améliorer l’impact environnemental de son entreprise. Se réunissant une à deux fois par mois, la team s’engage généralement sur deux grandes thématiques :

  • Trouver des solutions pour réduire l’impact environnemental de son entreprise.

  • Sensibiliser ses collègues aux problématiques environnementales tout en proposant des solutions à appliquer à la maison.

Enfin, c’est aussi bénéficier d’une diversité d’idées et de solutions pour transformer votre entreprise tout en ayant un réel soutien interne dans l’application de vos politiques RSE, alors pourquoi s’en priver ?

 

Donner à chacun une clé pour agir sur la biodiversité de manière ludique

 

Pour terminer, voici une idée très simple et ludique. Cette solution donne la possibilité à votre entreprise de matérialiser cette semaine dans l’esprit de chaque collaborateur en lui offrant de quoi agir pour la biodiversité : des bombes à graines.

Ces petites capsules végétales, une fois lancées à terre, produisent une grande quantité de fleurs dans les mois qui suivent. L’objectif est de refleurir un maximum d’espaces (balcons, jardins, accotements routier, etc.) afin de nourrir et protéger les insectes pollinisateurs en déclin. 

 

Pour obtenir des bombes à graines mellifères, c'est par ici 

 

Claire Nioncel avec Grainette
Pas encore de compte ? Inscrivez-vous maintenant !

Connectez-vous à votre compte