Agri-city.info : le média des agricultures urbaines

Taille du texte: +

La journée de l'éco-bâtiment du 13 octobre 2020, avec des acteurs-experts

 

 


La journée de l’Eco-Bâtiment, organisée par le Cluster Eco-bâtiment  le 13 octobre à l’Hôtel de Région à Lyon, est l’occasion de rencontrer les experts du secteur. Sur l’espace exposants, les représentants de plus de 50 entreprises qui interviennent à tous les étages de la chaine de l’éco-bâtiment, présenteront leurs innovations et pourront échanger. Et la journée sera rythmée par quatre« Flash info » et une conférence sur la thématique : « J’optimise mon bâtiment, mon patrimoine ! » Pour animer ces temps forts, sept invités,  acteurs référents  prendront la parole. Voici un avant-goût de leurs interventions.

 

Pascal Chazal, Patch conseil, Construction hors-site et industrialisation.

 « Les bâtiments doivent répondre aux nouvelles exigences de réduction de CO2, aux nouvelles attentes des utilisateurs, aux nouveaux usages… Ils sont donc de plus en plus complexes à construire. Malheureusement la main d’œuvre qualifiée est en train de partir à la retraite et n’est pas assez remplacée par les jeunes, peu attirés par les métiers du bâtiment (80% des entreprises peinent à recruter).

 

Le résultat (faire plus complexe avec moins de compétences), c’est une productivité qui est en chute libre, et le mouvement s’accélère avec pour conséquence : des délais et une qualité que l’on arrive plus à tenir, des prix qui flambent et des marges bien trop faibles pour les entreprises.

Le plan de relance du gouvernement est basé sur 3 axes : l’écologie, comment réduire l’impact carbone, la souveraineté économique, l’indépendance technologique, la relance sociale et territoriale.
6,7 milliards € ont été votés pour la rénovation énergétique des bâtiments, mais comment faire quand la main d’œuvre manque ? Et bien produire en usine des éléments à forte valeur ajoutée en utilisant une main d’œuvre non qualifiée bâtiment disponible dans les métiers de l’industrie et libérer la main d’œuvre qualifiée bâtiment pour les tâches de chantier les plus complexes. C’est ça la construction Hors-site, délocaliser des heures du chantier à l’atelier ou l’usine. Les avantages sont très nombreux c’est ce que nous présenterons lors de notre intervention lors de la Journée de l’Eco-Bâtiment.

Sachez enfin, que la construction Hors-site, inconnue en France il y a encore 3 ans, est considérée comme étant la solution d’avenir pour l’évolution de la construction. De nombreux experts, comme Mc Kinsey, annoncent d’ailleurs que 20% de la part du marché de la construction sera Hors-site d’ici 2030 ! »

 

Marion Ligneau, Greenflex, Construction Hors-site et industrialisation

 

« Notre start-up développe la démarche EnergieSprong qui a pour objectif de massifier et d’accélérer les rénovations énergétiques. Elle répond ainsi à certains grands enjeux actuels : – sortir de la précarité énergétique des populations occupant des passoires thermiques en s’appuyant notamment sur la demande faite aux bailleurs sociaux de rénover leur parc et d’engager des travaux d’ici 2021,

– apporter des solutions à l’urgence climatique en réalisant des bâtis très performants.

Grâce à l’industrialisation et à la préfabrication, il est en effet possible de réaliser de gros volumes de rénovation tout en étant ambitieux en matière de performance énergétique puisque nous visons une Energie 0 garantie.

Lors de la Journée de l’Eco-Bâtiment, je présenterai aux maîtres d’ouvrage notre démarche et la marche à suivre pour nous rejoindre, mais aussi nos propositions d’analyses économiques, car le long terme est un aspect important d’EnergieSprong. Sur 30 ans, pour les bailleurs sociaux et les collectivités, une rénovation de bâtiments de logements ou d’établissements scolaires est une opération équilibrée. Et les premiers retours d’expérience sont très encourageants avec une performance énergétique atteinte, un équilibre économique et une satisfaction des occupants ou des usagers. En France, les bailleurs sociaux se sont déjà engagés à rénover 6 550 logements à travers la signature d’une charte d’engagement. »

 

Laurent Chanussot, AURA EE, Mon patrimoine, mon bâtiment : quelle stratégie de gestion immobilière ?

« Au sein d’AURA EE, nous aidons les collectivités à construire leur stratégie énergétique. Il s’agit évidemment de trouver des solutions pour rénover leur patrimoine, mais notre action est bien plus globale car il s’agit d’inciter tous ceux qui vivent sur leur territoire, citoyens et entreprises, à faire de même pour gagner en confort, gagner sur la performance énergétique et créer de l’activité locale.

 

L’enjeu est bien là aujourd’hui : les collectivités doivent parvenir à mutualiser les moyens intercommunaux pour que les petites communes puissent elles aussi bénéficier d’un service public pour les assister dans la construction de leur projet et qu’elles fassent les bons choix notamment en matière d’éco-matériaux, de confort d’été, de qualité de l’air intérieur… Mais aussi en se tournant vers des entreprises du territoire qui profiteront de ces opportunités d’investissement autour de la rénovation énergétique.

Lors de la Journée de l’Eco-bâtiment, nous allons présenter le centre de ressource régional des bâtiments publics que nous animons pour l’ADEME et la Région, et mettre en avant des exemples de territoires qui mènent une stratégie de déploiement de rénovation plus importante que les autres. Nous devons nous interroger sur la capacité des entreprises à répondre à cette demande. Il est important de travailler sur le sourcing, très en amont de ces projets, en essayant de faire le lien entre les collectivités et les entreprises locales. La Journée de l’Eco-bâtiment est l’occasion de les mobiliser pour qu’elles bénéficient de ce business ! »

 

 

 Isabelle Saffrey, Banque des Territoires : Une démarche pour financer la rénovation énergétique de ses bâtiments : l’intracting

 

« Lors de mon intervention à la Journée de l’Eco-Bâtiment, je vais vous parler d’un dispositif qui nous vient d’Allemagne et qui porte un nom un peu mystérieux : l’INTRACTING. Il s’agit d’un outil puissant pour impulser et entretenir, au sein d’une organisation, une démarche vertueuse d’économies d’énergies. Son principe consiste à mettre en place un fonds dédié aux travaux d’efficacité énergétique qui se réalimente grâce aux économies générées et permet ainsi de réaliser de nouveaux travaux. Après l’avoir mis en place dans les universités, la Banque des Territoires propose ce dispositif à d’autres acteurs publics : collectivités locales, hôpitaux.

De manière générale, la Banque des Territoires propose aux acteurs de la maîtrise d’ouvrage un accompagnement technique et financier :

l’accompagnement technique consiste à cofinancer les études permettant d’identifier les bouquets de travaux finançables par l’intracting et également, lorsque c’est nécessaire les études amont visant à établir une stratégie de rénovation immobilière, telles que les schémas directeurs immobiliers et énergétiques,
l’accompagnement financier consiste à doter, au moyen d’une avance remboursable, le fonds d’intracting, pour permettre d’amorcer la démarche.
Au-delà des résultats en termes d’économie énergétique et budgétaire, l’intracting permet au maître d’ouvrage la mise en place d’un mode de travail transversal efficace et mobilisateur au sein de ses services. »

 

 Emmanuel Peillex, CERQUAL Qualitel Certification, Comment faire évoluer la qualité du logement en période de crise ?

« Dans un contexte actuel de forte tension immobilière, d’imminence d’évolutions réglementaires importantes comme la RE2020, et face à la crise sans précédent que nous traversons, il est intéressant de prendre de la hauteur lors de la Journée de l’Eco-bâtiment et de s’interroger ensemble sur les moyens de se préparer au mieux en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Lors de notre intervention, nous vous présenterons CERQUAL Qualitel Certification, mais aussi notre approche du monde du bâtiment à travers notre certification NF Habitat HQE. En effet, nous faisons évoluer le référentiel NF Habitat – NF Habitat HQE pour mieux accompagner les acteurs de la construction avec la création de 4 nouveaux profils pour permettre d’atteindre des performances supérieures sur des thèmes spécifiques et de valoriser la réponse aux enjeux sociétaux en une seule démarche de certification. Que vous soyez maître d’ouvrage, AMO, maître d’œuvre, bureau d’études ou entreprise, cette présentation vous donnera les clés essentielles pour aller plus loin ! »

 

Rejoignez-nous et inscrivez-vous à notre Newsletter !

Pas encore de compte ? Inscrivez-vous maintenant !

Connectez-vous à votre compte