Le média du végétal et de l'agriculture en ville

Transition écologique. Quelles évolutions attendues des pratiques en urbanisme ?

Capture-dcran-2022-02-25--11.04.01

Les Rencontres Internationnales en Urbanisme se tiendront du 28 juin au 1er juillet à Bordeaux. Il reste quelques jours pour répondre à l'appel à communication ; L'agriculture urbaine s'inscrit dans les thématiques proposées.

Les Rencontres Internationales en Urbanisme (RIU) de l’APERAU* rassemblent chaque année des chercheurs, des doctorants et des praticiens qui débattent des enjeux urbanistiques contemporains de l’aménagement des villes et des territoires. Internationale et francophone, l’APERAU regroupe 41 institutions adhérentes au sein de trois sections régionales : Amérique du nord, Afrique et Moyen-Orient, Europe. Elle représente l’un des réseaux scientifiques francophones les plus dynamiques, dans une thématique, la ville, et plus largement l’aménagement et le développement durable. 

La 23ème édition de ces Rencontres est organisée par l’Institut d’Aménagement, de Tourisme et d’Urbanisme de l’université Bordeaux Montaigne, en partenariat avec l’UMR CNRS 5319 Passages et l’ENSAPBx, autour de la question : « Transition écologique. Quelles évolutions attendues des pratiques en urbanisme ? ».
En effet, l’action publique est à plusieurs titres interpellée pour agir urgemment en faveur de la transition écologique. L’espace interagit avec la société et les urbanistes sont à ce titre directement concernés par cette injonction. Ce colloque attachera une importance toute particulière à la prise en compte de quatre principaux éléments de contexte, à savoir, l'érosion de la biodiversité, l'objectif de la neutralité carbone, le déficit démocratique et la contestation du modèle métropolitain. Au regard de l’ensemble de ces éléments il s’agira d’interroger la place de l’urbaniste, son éthique, sa responsabilité et ses capacités à prendre en compte ces quatre éléments de contexte dans sa pratique professionnelle et pour l’enseignant, dans le contenu de son propos.

Les communications s’inscriront dans les six axes thématiques suivants :
Axe 1 : Biodiversité vs artificialisation
Axe 2 : Neutralité carbone pour quelle justice environnementale ?
Axe 3 : La mobilisation citoyenne
Axe 4 : Organisation spatiale des métropoles francophones et accentuation des inégalités d’accès à la ville
Axe 5 : Habiter les territoires vulnérables
Axe 6 : Urbanisme négocié vs urbanisme « en liberté »
Session spéciale réseau MOTAU « demande de transport et adaptation aux territoires vécus »-Mobilité dans le périurbain- Mobilité dans les Suds

Zoom sur l'Axe 1 : Biodiversité vs artificialisation
Les mesures locales de planification pour une maîtrise de l’urbanisation en faveur de la préservation et de la restauration de la biodiversité se déploient à différents niveaux et échelles au sein de nos régions urbaines. En France, les effets sur le terrain de l’interdépendance de ces différents cadres d’action sont parfois contre-performants alors qu’ils portent une finalité commune. Comprendre les causes de ces discordances et s’interroger sur les conditions de leur complémentarité, voire du renouvellement de leur process d’élaboration est nécessaire.

Dépôt des contributions : 
- Date limite d’envoi du résumé des propositions de communication : le 28 février 2022
- Notifications aux auteurs : le 18 avril 2022
- Date limite d’envoi des articles : le 13 juin 2022
- Accés aux consignes de rédaction

Programme des 23èmes Rencontres : 
28 juin → Assemblée Générale de l’APERAU International
29 juin → Journée doctorale
30 juin → Première journée : Conférence d’ouverture en plénière et communications. Le Prix de thèse (PUCA, APERAU) et du Prix de l’article scientifique en aménagement de l’espace et urbanisme (APERAU) seront remis à l’issue des ateliers en session plénière.
1er juillet → Seconde journée : Ateliers in situ. Les communications et échanges se poursuivront sur sites, accompagnés par des professionnels. Ils présenteront la situation urbaine choisie qui sera mise en débat. Quelques situations identifiées à ce jour :
- Agriculture urbaine : Micro-ferme Floirac, GPV et Ville de Floirac
- Biodiversité et nature en ville :  Parc des côteaux, GPV et Ville de Floirac 
- Les pratiques alternatives de l’urbanisme dans les petites villes littorales et rurales sous emprise métropolitaine : Le Porge, POPSU Territoire
Pour s'inscrire

*Association pour la Promotion de l’Enseignement et de la Recherche en Aménagement et Urbanisme

Autres articles d'agri-city.info : 

16 entreprises se mobilisent pour la préservation de la biodiversité
Philippe Clergeau : "L’agriculture urbaine a maintenant sa place dans les dynamiques urbaines"
Rouen : un maire qui veut renaturer sa ville !

 

Pas encore de compte ? Inscrivez-vous maintenant !

Connectez-vous à votre compte