Le média du végétal et de l'agriculture en ville

Les jardins thérapeutiques: des remèdes naturels ?

JARDINTHERA

Connaissez-vous les jardins thérapeutiques ? Ceux-ci prennent une place de plus en plus importante car ils pourraient apporter des bienfaits considérables à des individus fragiles ou touchés par la maladie.

C'est bien connu, jardiner ou se détendre dans son jardin apporte des bienfaits considérables à notre organisme. On renoue le contact avec la nature en respirant l'air frais tout en observant la beauté des fleurs. Mais qu'en est-il des jardins dits thérapeutiques ? De par la crise sanitaire que nous subissons depuis plus d'un an, il est devenu primordial de s'intéresser à la santé des individus, notamment pour les personnes les plus fragiles à savoir les personnes âgées, handicapées, ou atteintes de maladies. C'est donc pour cela que les jardins thérapeutiques ont été imaginés pour répondre aux besoins de ces personnes.

Le jardin thérapeutique porte d'autres noms comme jardin de soin, jardin de vie, jardin à visée thérapeutique. Il s'agit donc d'un espace vert extérieur spécifiquement aménagé pour s’adapter aux besoins physiques, déambulatoires, sociaux et psychologiques de ses usagers. Accessibles et gratuits, ces jardins sont de véritables aubaines pour les usagers car ce sont des lieux naturels destinés à compléter l'offre de soins médicaux et paramédicaux, en hôpital, en EHPAD, en maison de retraite, en centre de rééducation ou de réadaptation, en centre d'accueil de personnes handicapées, ce qui change des soins classiques en hôpital ou autres espaces médicaux. 

Ce genre d'espace représente que des avantages pour les personnes qui en disposent. Effectivement, ces jardins aident à lutter contre la perte de repères (résurgence de souvenirs, exécution de gestes, restauration du rapport à la terre, aux cycles de la nature, aux saisons, au temps qui passe matérialisé par les modifications du végétal : croissance d'une plante, épanouissement d'une fleur, germination, chute des feuilles...), Ils apaisent, équilibrent, favorisent l'ouverture sur l'extérieur (le repli sur soi est l'un des effets des hospitalisations de longue durée), ils permettent de faire renaître l'envie, voire l'estime de soi (en réalisant certains travaux de jardinage gratifiants), c'est bien sûr l'occasion de profiter du plein air, du soleil, Ils permettent de marcher et de pratiquer un minimum d'activité physique : entretien musculaire et articulaire, motricité fine (désherber, semer, tailler...), Ils donnent lieu à des activités variées : travaux de jardinage et récoltes, mais aussi des activités ludiques telles que la découverte de nouvelles plantes, l'observation d'insectes et d'oiseaux, favorisant des moments d'échange et de dégustation au jardin, Ils stimulent les sens : la vue, le toucher, l'odorat, l'ouïe, ou encore le goût. 

Le contact avec la nature a souvent été décrit comme bénéfique : réduction de la fatigue, du stress, des troubles de l’attention et de l’anxiété, atténuation des symptômes dépressifs, etc. Que du bon, en somme

"Le long d’un fleuve, accroché sur une falaise, dans un écrin de verdure, au bord d’un lac, à l’orée d’une forêt, autour d’un palais, surplombant une ville… Le jardin inscrit son empreinte dans le paysage tout comme il fait vivre une part de rêve en nous. L’imaginaire qu’il inspire dépasse en effet souvent largement sa réalité : il associe notre créativité à notre admiration pour la nature." 

Site internet de The Conversation

Articles similaires sur Agri-City.info

Soigner au jardin : rencontre avec France Criou-Pringuey, médecin et paysagiste
Suivez le tour de France des jardins thérapeutiques à vélo de Romane Glotain
Animation "Les filières thérapeutiques du cannabis"

Pas encore de compte ? Inscrivez-vous maintenant !

Connectez-vous à votre compte