Agri-city.info : le média des agricultures urbaines

Taille du texte: +

Terre Botanica ouvre à nouveau ses portes

Le parc à thème sur le végétal fête cette année ses 10 ans. Terra Botanica, situé à Angers va rouvrir en France avec L’Oasis, une des plus grande structure en bambous d’Europe. 


Le parc Terra Botanica à Angers sera le 1er grand parc à thème français à rouvrir dès ce jeudi 4 juin 2020. L’unique parc à thème en Europe consacré au monde du végétal fête cette année ses dix ans. A l’occasion de cet anniversaire, le parc angevin présente deux grandes nouveautés : L’Oasis, la plus grande structure en bambous d’Europe et Le jardin sans eau.


"Nous allons enfin pouvoir montrer aux visiteurs la beauté du parc en cette saison ainsi que les dernières nouveautés, « L’Oasis », la plus grande structure en bambous d’Europe ou encore « Le jardin sans eau », fidèle à nos valeurs écologiques, annonce Denis Griffon, son directeur. « Le parc a connu ces 5 dernières années un fort développement. Nous avons de bonnes raisons de croire que les Français choisiront cet été des destinations vertes après ces deux mois de confinement… ».

 


Terra fête ses 10 ans avec des nouveautés 


L'objectif des responsables du parc est d’inscrire définitivement le site dans son territoire, tout en lui donnant du sens. Le parc souhaite marquer les esprits par des nouveautés durables. Parmi elles « un jardin sans eau » et  « L’Oasis ».


Cette nouveauté devrait attirer l’œil du visiteur dès son arrivée dans le parc… Il s’agit d'une structure d’une hauteur de 7 mètres, pour une superficie de 600 m² qui a nécessité 7 tonnes de bambous en provenance du sud de la France principalement. Réalisé à partir du tissage de plus de 1300 cannes de bambous, ce lieu entièrement végétal est un espace de rencontres, de jeux et d’échanges. "Là encore, Terra Botanica veut montrer l’utilisation de nouveaux matériaux plus écologiques. Le bambou est considéré comme « le frère de l’homme » au Japon, quand en Europe on ne sait toujours pas l’utiliser. Il pousse pourtant et désormais partout, mais nous ne savons pas en tirer le meilleur. Ce lieu devrait donner beaucoup d’idées aux amateurs de jardins exotiques », explique Denis Griffon.


 

« Le jardin sans eau » est un espace végétal de nouvelle génération. Il donne l’occasion pour les visiteurs de découvrir un jardin sans aucun besoin d’arrosage. Les plantations sont autonomes en eau dès la deuxième année grâce au système racinaire des plantes qui puiseront l’eau en profondeur, dans un terrain spécialement aménagé pour cette technique future. On y retrouve, à travers une déambulation, des plantes méditerranéennes (oliviers, lavandes…) mais aussi des plantes venues du monde entier spécialement sélectionnées et cultivées pour leur résistance à la sécheresse. Au-delà de cette nouvelle mise en scène végétale, c’est la préservation de la ressource qui sera mise en avant par les jardiniers . De nouvelles façons de jardiner pour préserver la ressource 

Pour Denis Griffon, "ce nouveau jardin s’inscrit dans la continuité de ce que nous proposons. Notre vocation est de montrer aux visiteurs, de manière ludique et pédagogique, les nouvelles façons de jardiner, de préserver la ressource et de conscientiser le visiteur sur l’importance du végétal dans nos environnements proches. Les actualités parfois brulantes de ces derniers mois, nous montrent chaque jour que la nature est fragile mais qu’elle reste plus que jamais notre meilleure alliée", assure-t-il.


Parmi les autres nouveautés, la serre tropicale accueille de nouvelles espèces d’insectes, les phasmes, dont certains peuvent mesurer plus de 20 cm ainsi que des couples de Diamant de Goulde, qui surprendront les visiteurs dans cet écosystème végétal insolite. Sans oublier les nombreuses autres nouveautés comme : le spectacle vivant "La Fable de Chèvrefeuille", un nouveau spectacle de magie "l’île aux sortilèges", le parcours de jeux pour enfants dans "Graines d’Aventure", un nouveau carrousel…

 

Les chiffres clés de l’Oasis : Hauteur de 8 mètres, superficie de 600 m² , 1300 cannes de bambous, structure de 7 tonnes,  20 km de longueur de bambous,  4400 jonctions. Il a nécessité plus de 4500 heures d’installation avec 16 personnes sur le chantier.

 

 
 
Claire Nioncel

Rejoignez-nous et inscrivez-vous à notre Newsletter !

Pas encore de compte ? Inscrivez-vous maintenant !

Connectez-vous à votre compte