Agri-city.info : le média des agricultures urbaines

Souveraineté alimentaire dans le monde : L’Europe face au grand dérèglement ?

Souveraineté alimentaire. L’expression est devenue un leitmotiv depuis la crise du Covid-19, laquelle a révélé, pour beaucoup, les failles du système alimentaire mondialisé. Alors que l’ONU met en garde contre "une crise alimentaire mondiale", où en sommes-nous en terme de production et d’échange à cette échelle ? Comment se positionne l’Union européenne ? C’est à ces questions que répondront les 26èmes Controverses européennes, organisée par la Mission Agrobiosciences-INRAE en partenariat avec l’Académie d’Agriculture de France, Agreenium et la FNCuma. A suivre le 29 juin 2020 à 14h30.

  

Changement climatique, instabilités politiques, conflits et, fait nouveau, pandémie planétaire qui met à mal notamment les échanges internationaux, alors même que la majeure partie des pays est dépourvue d’autonomie en matière de denrées…

La situation en termes de sécurité alimentaire mondiale ne cesse d’inquiéter la FAO, l’OMS et d’autres organisations qui pointent le risque d’une crise alimentaire majeure. Où en est-on réellement en termes de production et d’accès à la nourriture à cette échelle, sachant que la demande devrait encore fortement augmenter dans les années à venir ?

En l’absence de régulation internationale, quels sont les grands facteurs (et les acteurs…) d’équilibre et de déséquilibre ? Sur cette toile de fond d’insécurité, l’Union européenne dispose-t-elle réellement d’une souveraineté alimentaire et d’une capacité à exercer un rôle dans les grands équilibres alimentaires de la planète ?

Autant de questions que cette séquence, animée par Valérie Péan, directrice de la Mission Agrobioscience -INRAE, instruira en direct.

 

 

Les intervenants de la conférence

 

- Matthieu Brun, docteur en science politique (Sciences Po Bordeaux), responsable des études et des partenariats académiques au Club DEMETER et chercheur associé à l’Institut de recherche et d’études Méditerranée-Moyen-Orient (iReMMO) ; 


-Thierry Pouch, docteur en sciences économiques, chef du service « études, références et prospective » de l’APCA, chercheur associé au Laboratoire REGARDS de l’Université de Reims Champagne-Ardenne, membre de l’Académie d’Agriculture de France ; 


- Cécile Détang-Dessendre, directrice scientifique adjointe Agriculture à INRAE

 

Et les réactions de Nicolas Bricas, socioéconomiste au Cirad, titulaire de la Chaire Unesco en Alimentations du Monde.


Visionner & participer au débat sur la page de la conférence le lundi 29 juin à 14h30

 

Ce débat sera organisé en plateau à l’Académie d’Agriculture de France et retransmis en direct . Il est possible de contribuer au débat en réagissant ou en adressant des questions grâce une fenêtre de tchat située sous l’écran de diffusion.

Un live sera organisé sur  twitter et facebook d’@agrobiosciences, avec le hashtag #ControversesEU2020. Cette séquence  est organisée en partenariat avec l’Académie d’Agriculture de France, Agreenium et la FNCuma.

Les Controverses européennes se transforment : contexte oblige. Le rassemblement des 22 et 23 juillet 2020 à Bergerac a été annulé. Le sujet  "Les agriculteurs ont-ils toujours lieux d’être ? " -, reste on ne peut plus d’actualité, à l’heure où d’un côté, se révèle l’importance de la souveraineté alimentaire et de la sécurité des approvisionnements, mais où, de l’autre, ceux qui font vivre l’agriculture ne touchent plus terre. Parce qu’il est urgent d’en débattre lucidement et d’explorer les voies à emprunter sans attendre le monde de "l’après".
Pas encore de compte ? Inscrivez-vous maintenant !

Connectez-vous à votre compte