Agri-city.info : le média des agricultures urbaines

Taille du texte: +

Sciences Po lance un programme pour agir sur les enjeux de transition écologique

 


Face à l’urgence climatique et aux bouleversements environnementaux planétaires, Sciences Po se donne une feuille de route sur trois ans dans la continuité de l’initiative globale « Climate Action : Make it work » lancée en 2015. Cet engagement s’inscrit également dans la dynamique de ceux contractés en juillet 2019 lors du Sommet international de l’U7+ ainsi que dans le cadre du projet d’université européenne CIVICA.

L’institution s'engage à la fois en tant que lieu de formation et de savoir, et en tant que lieu d’études et de travail à Paris et sur ses six campus en région. L’initiative est bâtie autour de  trois piliers : l’offre de formation (du Bachelor au Doctorat) et de recherche, la transformation des campus et des activités et la sensibilisation des communautés de Sciences Po et du grand public.

Des actions très concrètes portant sur ces enjeux seront déployées d’ici trois ans. Leur mise en oeuvre fera l’objet d’un suivi par un Comité ad hoc qui rassemblera deux fois par an des représentants des communautés étudiante et scientifique et des salariés de Sciences Po. Par ailleurs, le respect des engagements pris pourra aussi être suivi au travers des publications dans la nouvelle section dédiée du site internet de l’institution.

 

"C’est tout Sciences Po qui souhaite enclencher une dynamique plus forte face à l’urgence planétaire et qui amplifie sa mobilisation pour agir, avec et pour ses étudiants, afin de préparer le monde de demain. Les formations que nous dispensons, les travaux de recherche comme les pratiques et comportements au quotidien sur nos campus doivent répondre à cet impératif. Nos nouveaux engagements visent à étoffer et à rendre plus visible notre offre de recherche et de formation répondant à ces enjeux. Ils entérinent en outre de nouvelles actions pour réduire notre empreinte écologique, notamment grâce à une sobriété numérique accrue, pour repenser notre consommation énergétique et pour préserver la biodiversité. Autant d’engagements qui répondent à l’Appel du Shift Project que nous avons récemment signé", commente Frédéric Mion, Directeur de Sciences Po.

 

Etoffer l’offre de formation et de recherche autour de la transition écologique

 

Sciences Po dévoile un premier plan d’actions concernant l’ensemble des cycles de formation et la recherche. Il a pour objectif de développer et d’enrichir sa formation au prisme des bouleversements planétaires actuels et à venir, de créer un socle commun indispensable à la compréhension des enjeux et de diffuser plus largement encore les connaissances et savoirs.

 

En particulier, il prévoit :

En bachelor : 

● La création d’un cours commun obligatoire sur l’histoire/sociologie de l’environnement dispensé à compter de septembre 2021
● L’ajout de séminaires d’exploration sur chaque campus avec des exercices de pédagogie active
● Une certification aux enjeux écologiques
● Davantage de propositions d’engagements locaux possibles dans ce domaine dans le cadre du Parcours civique obligatoire également à partir de la rentrée 2020-2021

En master : 

● Un socle commun de formation aux enjeux planétaires
● La création d’un certificat de compétences
● De nouveaux double diplômes sur les enjeux écologiques

En doctorat,


● La création d’un programme interdisciplinaire de recherche doctorale dédié à cette thématique
● La création d’une école d’été pour aborder les enjeux de la recherche en sciences sociales sur l’environnement

Pour la recherche, la constitution d’un pôle d’au moins 15 enseignants chercheurs d’ici 2023 sur les problématiques liées aux transformations planétaires.

Pour définir ce plan, l’institution s’est appuyée sur les conclusions de la mission conduite par Bruno Latour qui a établi un état des lieux des formations et des programmes de recherche sur les enjeux de développement durable et formulé des propositions d’approfondissement. Cette mission a souligné le riche écosystème de cours, séminaires, recherches et innovations pédagogiques dont dispose déjà Sciences Po.

Le plan prévu a été pensé pour s’inscrire en parfaite cohérence avec le projet éducatif de Sciences Po en tant qu’université de recherche en sciences humaines et sociales. Il s’appuie sur le solide socle disciplinaire de l’institution, tout en invitant à embrasser de façon transverse les thèmes liés aux transformations écologiques. La feuille de route établie pour 2020-2023 affirme donc ces thèmes comme prioritaires et témoigne de la volonté d’une évolution de l’offre dans le continuum des études : du collège universitaire au doctorat, et d’un ancrage sur une recherche de pointe.

 

10 objectifs pour un « Campus durable »

 

L'institution se dote aussi d’un plan d’actions pour faire de Sciences Po un lieu de travail et d’études plus éco-responsable et moins énergivore, sous l’impulsion de la nouvelle responsable Transition Écologique, Juliette Seban.

Directement inspiré par la consultation organisée auprès des étudiants, enseignants et salariés en novembre 2019, le plan s’organise autour de 3 grands axes, déclinés en un total de 10 objectifs concrets qui concourent à réduire l’empreinte écologique des campus.

Le plan s’appuie sur différentes initiatives déjà lancées au cours des dernières années : politique de voyage écoresponsable, marchés publics avec critères environnementaux, tri et recyclage des déchets dans tous les bâtiments, copieurs mutualisés, etc.

 

D’ici à 3 ans, les actions inscrites dans le plan sont les suivantes :

Axe 1 : Réduire notre empreinte carbone : mobilité et consommation de ressources
Objectif 1 : réduire les déplacements les plus polluants
Objectif 2 : réduire la consommation d’eau et d’énergie
Objectif 3 : réduire la pollution numérique

Axe 2 : Limiter l’impact négatif des activités : production de déchets, recyclage, réemploi et espaces verts
Objectif 4 : réduire les déchets plastiques à usage unique
Objectif 5 : réduire les consommations de papier
Objectif 6 : améliorer le tri sélectif
Objectif 7 : favoriser le réemploi
Objectif 8 : végétaliser les campus et avoir une gestion durable des espaces verts

Axe 3 : Consommer responsables, achats et alimentation
Objectif 9 : renforcer la politique d’achats responsables
Objectif 10 : améliorer l’offre alimentaire sur les campus

 

A la suite d’un état des lieux pour chaque objectif, Sciences Po se fixera des objectifs chiffrés et un calendrier de mise en œuvre d’ici la fin de l’année.

 

Pas encore de compte ? Inscrivez-vous maintenant !

Connectez-vous à votre compte