Agri-city.info : le média des agricultures urbaines

"Né d'une seule ferme" pour des produits fermiers "accessibles"


Le salon international de l’agriculture 2020 a marqué le lancement officiel du projet Né d’une seule ferme. L’enthousiasme des éleveurs et des visiteurs-consommacteurs a convaincu la strat-up de la pertinence de son offre de services et la crise sanitaire  la renforce. Il s'agit d'installer des "micro-laiteries" dans les fermes afin que les éleveurs créent leur yaourts, essentiellement. Près de 100 éleveur, dans toute la France sont déjà prêts à intégrer le système.  

"Si il y a bien un élément positif dans le contexte actuel c’est la prise de conscience de l’importance de la souveraineté alimentaire, du rôle essentiel des agriculteurs et par voie de conséquence des circuits courts et des produits fermiers", soulignent les instigateurs du projet.

 

Retour aux produits locaux 

 

Le développement d’une gamme de yaourts au lait entier de la ferme apportant une juste valorisation du lait aux éleveurs s’inscrit dans cet élan de retour aux produits sains, locaux.

"En  deuxmois ce sont près de 180 éleveurs séduits par le projet qui nous ont contactés", explique André Bonnard, éleveur laitier, en proximité de Lyon.
"Si nous avons été contraints de revoir nos échéances pour 2020, notre objectif est d’installer une quinzaine de yaourteries d’ici la fin de l’année réparties sur le territoire".

 

La marque Né d’une seule ferme

 

Les produits seront à l’image de la réalité laitière française : divers, passionnés, soucieux du bien être animal, de l’environnement, attachés à la qualité de leur production pour fabriquer des yaourts rémunérant justement leur travail.

 

Témoignage  d'André Bonnard, éleveur

"Éleveur laitier, je me suis engagé dans la défense des intérêts des producteurs de lait depuis bientôt 20 ans, et la faiblesse de notre rémunération reste pour moi une injustice profonde. Pour être aussi vendeur direct et fermier aubergiste, je sais pourtant à quel point les consommateurs aiment les agriculteurs et les produits fermiers. Les consommateurs savent que ces produits, au-delà du goût, portent les valeurs qu’ils attendent aujourd’hui : Une rémunération équitable du producteur ;Un produit local, qui n’a pas fait le tour de la planète avant d’arriver sur la table ;• Un produit simple, qui respecte le lait, avec des recettes aussi courtes que naturelles.
Pourtant, il est difficile pour chacun de trouver ces produits près de chez soi à un prix accessible. Aujourd’hui seulement 2 % des producteurs de lait de vache ont fait le pas de transformer une part de ce lait. Avec  Né d’une Seule ferme, nous voulons faciliter le développement des produits fermiers, et d’abord des yaourts, pour permettre aux éleveurs et aux consommateurs d’y accéder . En concevant des yaourteries, nous rendons aisée la fabrication dans les fermes; En travaillant à une recette sans process industriel, nous fabriquons des produits alimentaires sains et vivants. Enfin, en signant un partenariat avec Intermarché, nous choisissons l’enseigne la plus implantée sur le territoire français, pour diffuser notre offre localement et efficacement.

Le phénomène des micro-brasseries m’inspire beaucoup. En 20 ans, 1500 micro-brasseries ont émergé, transformant la bière en un produit artisanal, agricole et naturel, qui a bénéficié à l’image de l’ensemble de la filière. 


 

 

Pas encore de compte ? Inscrivez-vous maintenant !

Connectez-vous à votre compte