Agri-city.info : le média des agricultures urbaines

Taille du texte: +

Création d'une plateforme d'open-innovation urbaine

Le Ministère de la Transition Ecologique, Cap Digital et le Cerema créent une plateforme d’open-innovation urbaine. Il s’agit d’identifier les freins, besoins et solutions pour rapprocher l’innovation des territoires, et poser les bases de la future plateforme d’open-innovation. À terme, cette plateforme doit permettre de "définir les outils et méthodologies permettant d’accélérer le développement, l’expérimentation et le déploiement de projets innovants qui répondent aux enjeux du développement urbain durable". Un webinaire, le 1er octobre 2020, permettra d'en savoir plus. 

 

Le pôle de compétitivité Cap Digital, le Cerema et le Ministère de la Transition Ecologique font appel, dans le cadre d’une concertation lancée le 24 septembre 2020, aux acteurs de l’innovation urbaine "dans toute leur diversité" pour "inventer collectivement les méthodologies, process et outils qui permettront demain, de déployer à grande échelle et dans tous les territoires des solutions urbaines innovantes". Avec en perspective, la création d’une plateforme d’open-innovation, telle que l'avait annoncé le gouvernement lors des dix ans du plan Ville durable, en février 2020.

 

Recenser les freins, blocages au développement de projets innovants

 

Annoncée par le gouvernement en février 2020, à l’occasion de la présentation de sa feuille de route pour "une ville plus durable", cette plateforme fait l’objet d’une concertation, d'après le pôle de compétitivité Cap Digital, qui pilote la démarche avec le Cerema et le Ministère de la Transition Ecologique, via la DGALN.

 

Cette concertation "on et off line", baptisée la "Place de l’innovation urbaine", vise à réunir les collectivités, leurs groupements et les autres acheteurs d’innovation urbaine avec les PME, start-ups, grandes entreprises et laboratoires innovants, explique Cap Digital. Il s’agit d’identifier les freins, besoins et solutions pour rapprocher l’innovation des territoires, et poser les bases de la future plateforme d’open-innovation, développer le pôle de compétitivité.

 

À terme, cette plateforme doit permettre de "définir les outils et méthodologies permettant d’accélérer le développement, l’expérimentation et le déploiement de projets innovants qui répondent aux enjeux du développement urbain durable".

 

Trois phases de concertation

 

Trois phases de consultation se succéderont : à l’issue de la première, qui débute ce 24 septembre et doit se terminer le 12 octobre, vise à partager les besoins. Une seconde invitera à "imaginer ensemble les services et outils à développer pour accélérer l’innovation urbaine dans les territoires" et ceci, jusqu'au 2 novembre. La troisième phase (2 novembre - 18 décembre) tentera de  "définir les services et fonctionnalités attendus d’une plateforme d’open-innovation urbaine et autres services complémentaires".

 

Plusieurs sujets de discussion sont d’ores et déjà proposés sur le site de la concertation : "identification préalable du besoin de l’usage et du modèle économique pour maximiser les chances de succès", "qualification du caractère innovant", "identification et l’exploitation de bâtiments bas carbone" ou encore "nécessité de disposer d’un 'guichet' adapté" et "passage à l’échelle des démonstrateurs".

 

"La Place de l’innovation urbaine souhaite consulter les acteurs de l’innovation urbaine,
dans toute leur diversité", soulignent les trois organismes
 
 

Les trois organisations précisent par ailleurs qu'elles s'adressent aussi bien aux grandes entreprises, qu'aux PME, TPE, qu'aux associations, start-ups, laboratoires de recherche mais aussi aux élus, aux maîtres d’ouvrage publics comme privés de projets urbains de toute nature : bâtiments et habitat, transition énergétique, nature en ville, environnement et ressources naturelles, espace public et mobilité, bien-être en ville, prévention des risques et résilience, etc.)"

 

Ateliers territoriaux

 

"En parallèle de cette concertation numérique, plusieurs ateliers territoriaux seront organisés dans différentes villes de France, avec des acteurs publics et privés autour des freins à l’innovation urbaine, services et outils à développer", indique le Cerema. Un événement de lancement (en ligne) est prévu le 1er octobre.

 

C.N.

Rejoignez-nous et inscrivez-vous à notre Newsletter !

Pas encore de compte ? Inscrivez-vous maintenant !

Connectez-vous à votre compte