Agri-city.info : le média des agricultures urbaines

Webinaire « Construire, perdre, et retrouver le sens du travail en agriculture », le 25 novembre

Webinaire « Construire, perdre, et retrouver le sens du travail en agriculture », le 25 novembre

Issu d'une collaboration entre l'Université de Picardie, la Chambre d'Agriculture d'Indre et Loire, RMT travail en agriculture, l'INRAE, et le soutien financier du Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation, ce webinaire abordera le sens du métier d'agriculteur aujourd'hui. Il aura lieu le 25 novembre en ligne, de 9h30 à 16h45.

Inscription obligatoire mais gratuite

Programme détaillé

Matin (9h30-12h00)

Introduction: la notion de sens du travail, Philippe Spoljar, Université de Picardie

Pourquoi travailler en agriculture ? Pourquoi rester ?

- « Pourquoi travailler en élevage ? Pourquoi y rester ? Le cas de l’élevage porcin », Caroline Depoudent, Chambres d'agriculture de Bretagne

- « A chacun son métier ! L’exemple de l’appropriation du numérique par des agriculteurs », Caroline Mazaud, Esa Angers

- « 'Au bout de dix ans, ça peut être dur si on n'est pas prévoyant' : le sens du métier face à l'usure du corps en maraîchage biologique », Germain Bonnel, Université de Lille

- Discussion animée par Anne-Marie Nicot, Anact

Après-midi (13h30-16h45)

La perte de sens et ses conséquences

- « Quand le travail produit de la dette : la perte de sens en agriculture », Amélie Dumez et un témoin agriculteur, Solidarité Paysans

- « Trajectoires d'agriculteurs : perte de sens, sens retrouvé », Estelle Deléage, Université de Caen Normandie

- Discussion animée par Christophe Vannier

Changement de pratiques et reconquête du sens

- « Cultiver la recherche de sens pour bien vivre son métier : témoignages terrain », Françoise Berson, Sylvie Jeannin et Mathilde Leriche, InterAFOCG et AFOC Mayenne

- « Le collectif comme catalyseur de changement et de sens pour le métier », Nathalie Joly, Agrosup Dijon et Sandrine Petit, INRAE

- Discussion, animée par Camille Berrier, INRAE

Conclusion, Lucie Dupré, INRAE, et Sarah Triplet, Université de Picardie

 

Pas encore de compte ? Inscrivez-vous maintenant !

Connectez-vous à votre compte