Agri-city.info : le média des agricultures urbaines

Favori 

Des cités-jardins pour le 21ème siècle : appel à communication


Valorisation, préservation et enjeux en France, en Europe et dans le monde... C'est l'objectif de l'appel à communication pour un colloque international organisé par l’Association régionale des cités-jardins d’Ile-de-France, qui se tiendra les 3 & 4 juin 2021.

 



Ce colloque a pour objet de mettre en perspective différentes dimensions d’un patrimoine commun issu du concept de cité-jardin élaboré par Ebenezer Howard en 1898. Un état des lieux, une approche comparative et l’énonciation de futurs possibles sont attendus. Quatre axes de réflexions et de questionnements sont envisagés. Les thématiques aborderont transversalement la dimension du bâti et des espaces extérieurs, à différentes échelles qui embrassent les espaces collectifs de sociabilité, la matérialité des lieux, les représentations et les pratiques...

Depuis les années 1980, les cités-jardins ont fait l’objet de colloques, de conférences et de publications qui ont permis de mieux connaître et appréhender ce patrimoine et son concept dans sa globalité et dans leurs histoires individuelles. Cette histoire s’est écrite à l’échelle locale, nationale, européenne et mondiale.


Confrontées aujourd’hui, pour beaucoup d’entre elles, à la pression foncière et au renouvellement urbain, les cités-jardins restent un marqueur important de l’histoire du logement populaire du début du XXème siècle et de l’entre-deux-guerres.



Modalités de soumission

 

Ce colloque mêlera table-rondes et conférences, en français et en anglais. Il est ouvert aux enseignants-chercheurs de diverses disciplines (architecture, urbanisme, histoire, droit, histoire de l'art, sociologie, géographie, paysagisme, environnement etc), architectes et praticiens, acteurs, représentants de collectifs œuvrant pour les cités-jardins, en France et à l'étranger.
 
Informations complémentaires

 

Programme

1- La valorisation des cités-jardins. Ici ou là, les cités-jardins ont été l'objet de processus de valorisation culturelles, symboliques, pédagogiques et touristiques. Quels sont les mécanismes en
jeu dans ces processus de reconnaissance ? Quelles initiatives émergent, organisées pour qui et par quels acteurs ? Dans quels réseaux formels et informels peuvent-elles s'insérer?  

2 - La préservation des cités jardins. Les cités-jardins sont concernées par des processus de vente ou destruction, mais aussi des travaux d'entretien et d'adaptation du bâti au confort et normes contemporaines (environnement, mode de vie, énergie...). Faut-il protéger les citésjardins ? Quelles protections, notamment juridiques, sont mises en œuvre ? Comment les réhabilitations posent-elles l'enjeu de la sauvegarde du patrimoine des cités-jardins, à l'échelle nationale et européenne ? Quelles sont les pratiques « exemplaires » tant dans le bâti que dans les jardins et les paysages, à court, moyen et long terme ? Quelles tensions les logiques patrimoniales révèlent-elles ou activent-elles entre les différents acteurs (élus, bailleurs, habitants propriétaires, locataires...) ?

3 - Habiter et vivre dans les cités-jardins. Les cités-jardins ont été conçues comme des quartiers habités dans des espaces arborés publics et privés qui sont toujours des lieux de vie sociale et partagée. Comment les habitants vivent-ils ces lieux ? Les caractéristiques de mixité sociale et générationnelle demeurent-elles prégnantes ? Les évolutions (gentrification ou paupérisation) transforment-elles en profondeur le modèle de la cité-jardin ? Quelles formes d'appropriation et d'attachement, ou de détachement, peuvent être identifiées parmi ses habitants ? Quels sont les pratiques, usages et mémoires transmis ? Quand et comment les habitants se mobilisent-ils dans ces quartiers ?

4 -« Villes-jardins de demain » ? Les cités-jardins sont des sources d’inspiration pour une approche renouvelée de l’urbanisme, de l’habitat et du paysage ; mais son concept peut aussi faire l'objet d'une récupération et d’une instrumentalisation au profit de la commercialisation d’opérations immobilières - voire des politiques publiques. Quelles sont les différentes interprétations et réinterprétations sociales, architecturales et écologiques faites à partir du modèle de la cité-jardin ? Quelles seraient les différents usages urbanistiques et les différentes modalités d'une cité-jardin du XXIème siècle ?

Unités impliquées : Ecole nationale supérieure d’architecture de Paris-Belleville, Ecole d’urbanisme de Paris Lab’urba, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne – IREST, l’Ecole nationale supérieure de paysage - Versailles-Marseille, Université Sorbonne Paris Nord, le MUS – Musée d’Histoire Urbaine et Sociale, ville de Suresnes, Service du patrimoine culturel du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis
Pas encore de compte ? Inscrivez-vous maintenant !

Connectez-vous à votre compte