Agri-city.info : le média des agricultures urbaines

Le Plan de Relance peut amorcer une vraie transition énergétique

 

Le gouvernement a dévoilé début septembre les détails de France Relance, son plan de relance pour l’économie. Doté de 100 milliards d’euros sur 2 ans, il doit répondre à la crise majeure engendrée par la pandémie liée au coronavirus. Au sein de cette enveloppe, 30 milliards sont consacrés à la transition écologique. Article de Patrick Jolivet, Gaël Callonnec, et Hervé Gouëdard dans The Conversation.

 

A la demande du Haut Conseil pour le Climat, l'ADEME a simulé les effets d'un autre plan de relance, proposé par l'Institut pour l'économie du climat (I4CE)*. Ce plan de relance proche de celui actuel, en tant qu'ils subventionnent les mêmes secteurs économiques et dans des ordres de grandeur similaire. Les mécanismes déclenchés devraient être les mêmes. Et, justement, le plan I4CE vise à atteindre les objectifs sectoriels de la stratégie nationale bas carbone pour 2030.

 

Cela veut dire que sous certaines conditions autour de l'application du plan de relance actuel, ce dernier a aussi le potentiel d'amorcer une vraie transition énergétique. Les trois conditions sont : un effort budgétaire vert doit croître dans le temps (d'abord 6 milliards €/an puis +20 milliards €/an sur 2024-2028) ; des évolutions réglementaires ambitieuses sont également indispensables ; et les mesures du Plan de Relance doivent être coordonnées vers la transition énergétique. Ces facteurs réunis, des effets positifs sur l’activité, l'emploi et les comptes publics en résulteraient.

 

Pour amorcer cette trajectoire pour la transition énergétique le gouvernement doit suivre l'effort budgétaire de l'I4CE, et garantir une cohérence avec les autres secteurs comme les obligations de rénovation des bâtiments. Ensuite, il est crucial de garder en tête les autres secteurs qui peuvent pâtir de cette trajectoire, et les soutenir par exemple, grâce à la baisse des impôts de production sur les filières aéronautiques et automobile pour encourager les efforts vers le bas carbone.

 

Cela nous rappelle que les plans de relance nationaux ont bien souvent augmenté les émissions. « Plus qu’une relance, c’est une transition ou une transformation de nos économies qu’il s’agit d’opérer, aux niveaux français, européen et international. »

 

 

Plan France Relance

 

* Institut pour l'économie du climat (I4CE) est think tank spécialisé sur les sujets de financements nécessaires à la transition écologique.
 
credit photo: theconversation.com
Pas encore de compte ? Inscrivez-vous maintenant !

Connectez-vous à votre compte