Agri-city.info : le média des agricultures urbaines

CultivonsNousTV: la nouvelle chaîne en ligne pour l'agriculture et l'alimentation

CultivonsNousTV: la nouvelle chaîne en ligne pour l'agriculture et l'alimentation

CultivonsNousTV est une nouvelle chaîne TV portée sur les thématiques de l'alimentation, l'agriculture et les liens ville-campagne. Co-fondée par Edouard Bergeon, le réalisateur du film « Au Nom de la Terre » qui a fait plus de 2 millions d'entrées, la chaîne a dépassé les 50 000 abonnés payants après seulement 7 mois.

CultivonsNousTV est une chaîne TV en ligne dédiée à l'agriculture, la transition alimentaire, mais aussi l'environnement, la mer, et la ruralité, et plus généralement la transition écologique. Le but est de stimuler la conversation entre les populations rurales et urbaines pour contrecarrer l'accroissement d'un fossé existant, notamment par le biais de portraits d'agriculteurs, documentaires, émissions et reportages sur une alimentation durable et responsable.

Depuis sa création, il y a 7 mois, la chaîne a dépassé l'étape des 50 000 abonnés payants. C'est un signe très encourageant qui montre l'intérêt grandissant de la population pour ces thématiques. De plus, pour chaque abonnement (4,99€/mois), 1€ est reversé à Solidarité Paysans, une initiative qui aide les agriculteurs en difficulté à lutter contre l'endettement, à préserver leurs droits sociaux et à les informer sur les procédures.

Cette prouesse est aussi due à l'engagement de l'acteur et réalisateur Guillaume Canet qui a promu la chaîne TV.

Alchimie est la société de distribution digitale qui a mis en place la plateforme TV en ligne. CultivonsNousTV est accessible soit directement sur son site, soit en packages disponibles sur plusieurs plateformes en lignes de vidéo à la demande.

Site CultivonsNousTV pour voir son offre

Présentation de CultivonsNous.tv par Edouard Bergeon

Edouard Bergeon sur son initiative :

« Je suis un citoyen, un consommateur, un amoureux des produits de nos terroirs et de notre territoire. J’ai grandi dans une ferme. Je suis fils, petit-fils de paysans. Aujourd’hui, je suis un citadin mais n’oublie que je suis un fils de la terre. Cette terre amoureuse qui colle pour toujours à mes baskets de parisien. Cette terre, je me battrai toujours pour la faire vivre, pour défendre les hommes qui la font vivre et pour leur rendre les honneurs qui leur sont dus. Parce que sans eux, sans nos nourrisseurs, nous n’existerions pas. La sombre période que nous traversons en ce moment avec la pandémie nous le rappelle cruellement. Plus que jamais nous avons besoin des paysans. Plus que jamais nous devons préserver notre belle Terre. Il n’y a pas d’homme en bonne santé sur une planète malade.

En réalisant mon premier long-métrage pour le cinéma, Au nom de la terre, j’ai rencontré en Guillaume Canet un acteur et un citoyen engagé, mon frère de la terre. Nous avons les mêmes volontés : défendre l’agriculture, expliquer les pratiques agricoles et les enjeux d’une transition écologique nécessaire, par la pédagogie. »

Pas encore de compte ? Inscrivez-vous maintenant !

Connectez-vous à votre compte