Agri-city.info : le média des agricultures urbaines

#11Novembre : l'agriculture pendant la Grande Guerre

11novembre2dd2WUby-2 Fonds Archives Départementales de l'Aisne

En 1914, le monde agricole représentait 40% de la population française. Entre 1914 et 1918, 550 000 agriculteurs sont tombés au combat, 500 000 agriculteurs en sont revenus blessés… Les femmes ont endossé un rôle considérable pour continuer à nourrir la France et le monde agricole a profondément évolué. Un dossier du Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation sur le sujet.

Le documentaire « Cultiver son champ de bataille », réalisé en 2014, dresse le portrait de Jean-Luc Pamart, exploitant agricole à Confrécourt, entre Soissons et Compiègne. Pendant la Grande Guerre, ses ses 250 hectares de terres furent coupées en deux par la ligne de front. 100 ans après les combats, l’agriculteur se penche sur le destin de ces poilus qui, comme lui, étaient majoritairement des paysans.

100 ans après les combats, la présence de la guerre se fait toujours sentir : obus qui remontent à la surface lors des labours, tracteur pris au piège dans un cagna, ou pire parfois, la découverte de corps de disparus, de charniers. « L'homme oublie, la terre lui rappelle ». Moitié agriculteur et moitié historien comme il aime se présenter, Jean-Luc Pamart est le gardien de ces âmes errantes et surtout de la mémoire de ces poilus.

À travers son portrait, nous questionnons le lien entre l'agriculture et la Grande Guerre raconté par un agriculteur. Qui étaient les agriculteurs poilus ? Comment vivaient-ils cette guerre ? Quel est le sacrifice du monde rural ? Après la guerre, comment exploiter une terre meurtrie par les combats ? Comment faire œuvre de mémoire lorsque l'on est agriculteur dont le but est de travailler la terre ? Pourquoi la Grande Guerre, au-delà du centenaire, nous touche-t-elle encore ?


Un film de Thomas Ermel

Dossier complet

Pas encore de compte ? Inscrivez-vous maintenant !

Connectez-vous à votre compte